🌞 AgriSummer : -8% dès 2000 € d'achat, -7% dès 1200 € d'achat, -6% dès 1000 € d'achat sur tout le site !! En savoir plus
Site réservé aux professionnels.

Quelles solutions pour lutter contre les mouches en élevage ?


 Quelles solutions pour lutter contre les mouches en élevage ?

Les différentes solutions existantes permettant de lutter efficacement contre les mouches :

Autour de la mamelle :

 Quelles solutions pour lutter contre les mouches en élevage ?
  • Vita Répuls : Répulsif mouches applicable sur animaux. Lotion insectifuge pour le bien-être des animaux. Action insectifuge sur les insectes volants et tiques, pour un usage contre la gêne occasionnée par les mouches pendant la traite. Préventif également contre les culicoïdes (moucherons piqueurs).
  • Vitmint Tremp : Formule épaisse, hydratante, apaisante et désinfectante pour trayons. Il permet d’éviter que les vaches “tapent” pendant la traite, réduisant les risques de coups pour le trayeur. Ainsi, cela empêche que les griffes se décrochent pouvant entraîner une traite incomplète et une baisse de la qualité du lait. Vitmint Tremp associe des acides naturels à l'huile essentielle de Mentha arvensis, la menthe des champs. La Mentha arvensis est reconnue pour ses propriétés antibactériennes, décongestionnantes, anti-démangeaisons et apaisantes. L'odeur de menthe diffusée en salle de traite apporte du confort aux animaux et à l'utilisateur ; et éloigne naturellement les mouches. Enrichi en glycérine, cette formule hydrate et assouplit les trayons. Vitmint Tremp existe aussi en spray.
  • Vitsoft Tremp : Formulation très cosmétique. Il contient de l'essence de citronnelle, répulsif naturel contre les insectes. Vitsoft Tremp assure la protection microbienne des trayons tout en leur donnant douceur et souplesse. C’est un produit prêt à l'emploi à base de Chlorhexidine et contient du gel d'Aloé Vera, reconnu pour ses vertus de régénération cellulaire et de cicatrisation.

Autour des animaux à la traite ou en bâtiment :

  • Le brasseur d’air : Le brasseur élimine l'air stagnant et la vapeur d'eau dans les bâtiments d'élevage apportant la fraîcheur en été et l'assèchement des litières en hiver. Cela permet également l'éloignement des mouches qui fuient les courants d'air, apportant ainsi un plus grand confort en salle de traite.
  • Le Brumisateur : climatisation passive par projection d'eau sous forme d'une brume à évaporation quasi instantanée. En plus d'éloigner les insectes ( parc d'attente, salle de traite, bâtiments d'élevage) Il vous permet de baisser la température ambiante de 5 à 10°C lors des fortes chaleurs.
  • Le sac à mouche : il possède des phéromones qui attirent toutes sortes d'insectes volants, en particulier les mouches. Pour une protection optimale, il est judicieux de prévoir un sac à mouches tous les 10m pour des habitations et tous les 5 à 10m pour des bâtiments d'élevage. Sa meilleure efficacité s’obtient à l’extérieur.
 Quelles solutions pour lutter contre les mouches en élevage ?


  • Les pièges : le papier tue-mouches est composé d'une ou deux faces collantes. Il attire toutes sortes d'insectes volants, en particulier les mouches. Des attractifs sont incorporés dans la colle pour attirer les insectes. ( Glue Insect - double face & Glue Insect - une face). De plus, Fil'insect est une technique très propre qui est de plus en plus utilisée par les éleveurs, notamment en salle de traite. Fil'insect ne nécessite aucune manipulation de fil englué. Le rembobinage du fil se fait avec la manivelle. Il se fixe au plafond grâce à ses fixations métalliques solides.
  • L'électrique : le tue-mouches électrique Halley est un produit efficace et économique. Équipé de 2 néons de couleur bleue de 15W, sa consommation en énergie est faible. Il peut être suspendu (grâce à ses anneaux d'accrochage) ou poser n'importe où dans votre élevage.

Les insecticides :

  • Les inhibiteurs de synthèse de la cuticule des larves perturbent l’éclosion des œufs de parents traités, les phases de mues et la formation de pupes. Il s’agit du premier traitement (larvicide) à utiliser, de manière très précoce. La molécule référente sur le marché est la cyromazine ( Larvidead Cyro )
  • Les organophosphorés agissent par contact, ingestion et inhalation. L’insecte présente une hyperactivité, des convulsions et meurt. C’est le cas des molécules suivantes : azamétiphos ( Sheila, A.Z kill), chlorpyrifos,…
  • Les pyréthrinoïdes agissent par contact et ingestion. Ils ne franchissent pas la barrière cutanée des mammifères. C’est le cas de la perméthrine ( Catelo, Hygiakill).
  • Les Néonicotinoïdes agissent sur le système nerveux central des insectes. Ils permettent un effet choc sur les insectes. C’est le cas du Thiaméthoxam ( Agita10WG)

Au champ :

  • Le seau à l’ail : aliment minéral à lécher destiné aux bovins. Le seau à lécher contenant de l'ail reconnu pour ses propriétés répulsives contre les insectes.
Découvrez nos outils Vital Concept pour faire le bon choix !
Outils pour le choix des couverts végétaux

La solution simple pour choisir vos
couverts végétaux

Outil pour choix filtres tracteurs

Application gratuite conçue pour vous aider
dans le choix précis de vos filtres.

Choix de variétés semences fourragères

La solution simple pour choisir
vos semences fourragères